Tôlerie Magazine Blog

Tôlerie 245 vient de paraître : dossier Soudage

  • Déc 07 / 2018
Tolerie 245
INFO AU QUOTIDIEN

Tôlerie 245 vient de paraître : dossier Soudage

Le dernier numéro du magazine Tôlerie vient de paraître : un sommaire riche et varié qui vous permet de vous tenir informé des dernières technologies concernant le travail des métaux en feuille, du tube et des profilés. Voici le sommaire les articles principaux :

Evénement : Profusion de nouveautés sur EuroBlech 2018
• Usinage : Un choix dicté par les contraintes industrielles
• Bordage : Le bordage en questions
• Finition : Nouveaux produits
• Juridique : L’apprentissage en pleine mutation
• CAO : Un cru 2019 attendu par des millions d’utilisateurs
• Etc…

Et un dossier ayant pour thème : Le soudage : quand les savoirs anciens se modernisent qui se décompose en 5 parties :

  • Les évolutions de la technologieAvènement des sources numérisé, connectivité des équipements, robotisation des procédés sont quelques unes des pistes d’évolution qu’emprunte le soudage et que nous avons explorées dans les lignes qui suivent afin, non pas de vous fournir un tableau exhaustif des évolutions, mais une image des différentes tendances actuelles.
  • Le soudage c’est mieux quand ça gaze bien ! : Dans le domaine du soudage, le rôle des paramètres est une préoccupation constante. Mais si la nécessité d’une atmosphère de protection adaptée est une évidence, c’est un aspect qui ne bénéficie pas toujours de l’attention qu’il mérite. Notre visite de l’entreprise Dulinox nous conforte dans cette idée, tant l’adoption d’un nouveau mélange a eu d’effets positifs sur la production.
  • De l’empirisme à la connaissance : Interview de Bruno Bouygues, P-dg du fabricant français de sources de soudage Gys.
  • Quand le confort rapporte ! : L’entreprise Comebo a une histoire particulière car il s’agit d’une Scop créée sous cette forme dès son origine en 1970. Un statut coopératif et participatif qui ne l’empêche pas de compter plus de 150 personnes dans son effectif et d’avoir investi dès 1999 dans la robotisation du soudage. Aujourd’hui, c’est une opération de retrofit sur ses robots que vient d’effectuer cette société, avec des gains multiples à la clé.
  • Bien penser la sécurité à partir des risques spécifiques : Au sein d’un atelier de tôlerie ou de chaudronnerie au sein duquel on procède à des opérations de soudage, il existe des risques liés à cette activité pour les employés qui la pratiquent ainsi que pour ceux qui interagissent au sein de cet environnement. La protection de ces personnes peut, si elle est bien conduite, représenter, non pas un coût pour l’entreprise, mais des gains significatifs. Nous avons rencontré Nicolas Mehier, Ingénieur conseil à la Cramif, afin qu’il nous détaille les secrets d’une bonne approche.

Cliquez ici pour le découvrir en ligne.

Le partage c'est la vie !