Un stockage de tôles haute densité

Le stockage de la matière première est de longue date une préoccupation importante dans les entreprises de tôlerie car il influe de manière importante sur la performance de l’entreprise, et plus incidemment sur sa rentabilité globale. Si cet aspect est devenu de plus en plus prégnant avec les années, l’entreprise suisse DFSA s’est penchée depuis longtemps sur la question, mettant au point une solution particulièrement intéressante.

L’activité de sous-traitance réclame de la souplesse, et c’est même une caractéristique que DFSA a poussée très loin dans son organisation mais qui repose avant toute chose sur la disponibilité de la matière première. Un besoin qui est à l’origine du système de stockage développé depuis de nombreuses années par cette entreprise, car il ne suffit pas d’avoir la matière en stock pour être efficace, il faut également pouvoir la retrouver facilement et y accéder rapidement.

Stockage en profondeur

Afin de résoudre cette équation, Daniel Fracheboud, P-dg de DFSA, et son équipe ont imaginé une tour de stockage suffisamment profonde pour ranger trois ou quatre palettes (selon le format) de matière l’une derrière l’autre. Pour ce faire, les feuilles de tôle sont placées sur des cadres métalliques conçus spécialement afin de s’arrimer automatiquement les uns aux autres. Il s’agit d’une fonction purement mécanique qui se produit naturellement lorsque le cariste présente le cadre qu’il manipule devant celui qui est déjà en stock sur le niveau choisi. Il lui suffit donc de pousser sur la ou les palettes présentes pour procéder à la réintégration de la matière. Les crochets ne servent en fait qu’au moment de la sortie d’une palette et permettent de faire avancer le train de deux ou trois cadres selon le cas, afin de rapprocher les palettes restées en stock vers l’avant... Lire la suite