Business France dévoile son bilan 2020

Le 06/04/2021 à 11:29

C’est un rapport complet de plus de 140 pages, sur les investissements internationaux réalisés en France, que vient de rendre public l’organisme avec, à la clé, quelques chiffres et tendances intéressantes.

Pour commencer, malgré la crise, la France reste attractive et 2020 devient la deuxième meilleure année depuis dix ans en la matière d’investissement étranger. Côté chiffres et tendances dans la filière industrielle, il ressort que pour 80 % des cadres dirigeants étrangers du secteur, l'industrie française est attractive, et contre toute idée reçue, 25 % des investissements opérés concernent des activités de production. On assiste également à une pérennisation des investissements puisque 68 % des projets concernent des extensions de sites existants. Un fait qui ne doit pas masquer que 2020 a vu la création de 66 nouvelles usines en France, soit une augmentation de 32 % par rapport à 2019.

Concernant la répartition géographique, les deux tiers des investissements proviennent d'Allemagne, des États-Unis, d'Italie, de Suisse et du Royaume-Uni. Quant à la répartition sur notre sol, 57 % des projets d'investissements industriels sont localisés dans des territoires d'industrie et 68 % des projets industriels se situent dans des villes de moins de 20 000 habitants.

Dans le domaine de la R&D l’engouement est encore plus important. Ce secteur fait partie des activités qui ont le plus amorti le choc de la crise et représente 12 % de l'ensemble des décisions d'investissement. Elle est à l’origine de 8 % des emplois induits en France. Des emplois particulièrement qualifiés et porteurs de haute valeur ajoutée.

L'innovation constitue un véritable levier d'attractivité de la France, et le Plan de relance du gouvernement qui prévoit un programme d'investissements de 11 milliards d’euros d'ici à 2022 pour soutenir la R&D, sont jugés très favorablement par près de 90 % des dirigeants étrangers.

Pour poursuivre la tendance engagée en 2019 et répondre aux enjeux d'attractivité ayant émergé durant la crise, l'État, les régions et Business France ont créé la Team France Invest dont le but est de répondre à un impératif d'agilité et de plus grande efficacité de l'action publique en faveur des investisseurs internationaux.