Somepic investit dans l’industrie 4.0

Le 09/12/2021 à 10:48

Fin 2020, Somepic était lauréate de l’appel à projets « Soutien aux investissements de la filière aéronautique » initié dans le cadre du plan France Relance. Les trois projets présentés par l’entreprise sont sélectionnés par l’État. Axés sur l’industrie 4.0, ces projets concernent l’investissement dans des équipements matériels et d’infrastructure informatique (modernisation de l’outil de production, digitalisation, outils connectés, robots et cobots), mais également dans le développement des compétences du personnel. Ils contribuent ainsi à consolider l’expertise de l’entreprise dans l’usinage de matériaux spécifiques, à l’aider à gagner en compétitivité, à accélérer le changement de modèle économique autour du digital et à faciliter son positionnement sur de nouveaux marchés.

Courant octobre, l’entreprise a reçu son premier cobot six axes. Doté d’un bras mécanique, il mémorise le mouvement à effectuer et le reproduit. Il est ainsi capable d’installer les pièces et de les récupérer après usinage. Grâce à ce nouveau robot, toutes les pièces pesant moins de 10 kg peuvent être produites sans opérateur. Le robot permet notamment de produire des ébauches de bagues, des viroles pour les jets d’affaires, des composants pour les moteurs d’avion de Boeing et d’Airbus. Grâce au cobot, les techniciens se concentrent sur des missions à valeur ajoutée et peuvent ainsi augmenter leurs compétences. Parallèlement, grâce à l’opération « 1 jeune 1 solution » lancée par l’État, Somepic a recruté un apprenti qui prépare une licence professionnelle en mécatronique et robotique à l’Université de Lille. Il aura la charge du cobot. Son rôle est de le mettre en œuvre concrètement au sein de l’atelier. Comme il s’agit d’une nouvelle compétence chez Somepic, la première année sera consacrée à la mise en place du métier dans l’organisation, au développement du savoir-faire, puis de la mise en pratique. Au total, six personnes ont été formées pour utiliser le cobot. Les techniciens deviennent des opérateurs augmentés et initient le bras aux mouvements souhaités. L’entreprise ambitionne de déployer cinq autres robots collaboratifs d’ici trois ans, de démocratiser son usage et de former le maximum de collaborateurs.

«  Le projet d’industrie 4.0, initié par Somepic en 2019, est inscrit dans le plan de modernisation engagé par l’entreprise depuis quelques années. C’est donc un projet anticipé et mûrement réfléchi. Le Plan de relance nous a donné l’impulsion, la dynamique d’investir plus rapidement. Ce premier cobot illustre parfaitement l’intégration d’outils connectés et de procédés automatisés innovants que nous souhaitons mettre en place. Le gain de temps permet aux techniciens de développer leurs champs de compétences  », explique Matthieu Lemaire, directeur des Projets industriels de Somepic.

Dans le cadre du plan France Relance, le 9 juin 2020 le Gouvernement annonçait un plan de soutien à l’aéronautique, filière fortement impactée par la crise sanitaire, suivi d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) ouvert à toutes les entreprises de la filière. Cette initiative est mise en place par l’État pour accompagner les entreprises qui souhaitent investir dans leurs outils de production et développer des processus innovants grâce aux outils numériques et/ou en faveur de l’environnement. L’objectif est de favoriser la compétitivité de l’industrie, la tourner vers les évolutions et les modèles économiques d’avenir.

Copy link
Powered by Social Snap