Une nouvelle gamme de générateurs chez C2G

Le 04/10/2021 à 14:25

La société française C2G Soudage Innovation a conçu une nouvelle gamme de générateurs légers et performants intégrant la technologie DEC (Décharge de condensateurs), idéale pour le soudage de goujons par percussion sans déformation ni marquage. L’électronique embarquée permet d’améliorer l’efficience et facilite l’utilisation de la machine au quotidien.

La conception, l’ingénierie et les fonctions des nouveaux générateurs SDEC 132 et 66 reposent sur une fabrication française éco-responsable. En effet, C2G Soudage Innovation conçoit et fabrique l’ensemble de ses gammes de matériels et machines pour la soudure de goujons en région Auvergne-Rhône-Alpes : la carrosserie des générateurs SDEC est fabriquée à partir de produits recyclés en polystyrène choc régénéré dans la vallée de Maurienne et naturellement isolant. Le montage et les réglages de l’électronique sont réalisés dans la Loire. D’autre part, ces générateurs profitent d’un procédé économique et écologique du fait de la faible consommation d’énergie nécessaire durant la soudure. Pour cela ils font appel à une technologie « Inverter » intégrée. Cette technique de convertisseur FLY-BACK haute fréquence permet une réduction de poids significative et une diminution des pertes énergétiques. Son intégration dans les SDEC 132 et 66, offre un avantage non négligeable sur la réduction de la taille et le poids de l’appareil.

Les générateurs SDEC 132 pèsent moins de 11 kg et les SDEC 66 moins de 9 kg. Ils sont donc plus facilement transportables d’un poste de travail à un autre en atelier ou sur des chantiers extérieurs. Le pilotage par l’écran tactile offre des fonctionnalités à portée de main. Il permet notamment de modifier le choix des matériaux qui composent les pièces ou les tailles des goujons à souder. L’utilisateur dispose de 23 programmes préenregistrés ou à programmer lui-même pour paramétrer le type de soudure souhaité. L’électronique permet de conserver et consulter l’historique des soudures. Les erreurs d’utilisation sont évitées par un autocontrôle simple et rapide, qui évite la référence à des notes manuscrites nécessaires pour définir les processus.

Deux procédés de soudure en technologie DEC sont utilisés aujourd’hui : le mode contact ou par percussion. Le procédé par contact, idéal pour la tôlerie, permet la soudure de tôles épaisses, des matériaux simples, du galvanisé, de l’électrozingué (EZ) et de l’acier brut par exemple pour des épaisseurs de tôles de 2 à 4 mm, représentant environ 10 % des applications réalisées en Décharge de Condensateurs. Le procédé majeur est celui dit par percussion qui représente environ 90 % du marché. C’est le procédé idéal pour la tôlerie fine et il présente de nombreux avantages, parmi lesquels une absence de déformation et de marquage au dos de la tôle soudée, même si elle est très fine. C’est la technique de soudage adapté pour les pièces d’aspect.