Un 12 kW dans la gamme

Le 10/02/2021 à 14:07

Le constructeur de machines de pliage tôlerie Amada disposait jusqu'à présent d’une gamme de machines de découpe laser fibre baptisée Ensis-AJ et comportant des modèles de 3, 6 et 9 kW, afin de s’adapter aux besoins et demandes d’un large panel d’utilisateurs. En ajoutant à cet éventail un centre de découpe Ensis-AJ 12 kW, ce spécialiste élargi encore le champ des possibles.

En proposant son nouveau laser Ensis de 12 kW, Amada s’adresse à tous les utilisateurs ayant besoin de réaliser des découpes et des perçages rapides dans une large gamme de matériaux. Pour cela, ce nouveau centre de découpe laser reprend toutes les caractéristiques des versions 6 et 9 kW telles que les technologies originales de faisceau variable et de collimation du rayon. Il est également basé sur la même approche de source que ses prédécesseurs ; une source conçue et développée en interne par le constructeur. Celle-ci intègre trois modules de 4 kW, soit le plus puissant module unique produit par Amada. Le fait de combiner optiquement seulement trois faisceaux de forte puissance au lieu d’une multitude de modules de faible puissance au sein d’autres types de sources permet d’obtenir une qualité de faisceau très élevée. Une caractéristique maintenue tout au long du cycle de découpe et permettant d’atteindre des vitesses de travail plus rapides sans dégrader la coupe.

Plus de possibilités

Cette nouvelle machine permet la découpe de l’acier doux à l’azote pour des épaisseurs allant jusqu’à 15 mm en coupe dite blanche. Par ailleurs, le nouveau système Eco WACS (Water Assisted Cutting System) destiné à la découpe dans l’acier doux de fortes épaisseurs à l’oxygène, améliore encore la productivité de la machine. Au cours des dernières années, la technologie fibre de forte puissance a connu un engouement remarquable dans le domaine de la découpe des tôles, notamment au travers de vitesses de découpe plus élevées et de temps de perçage plus courts, permettant in fine de faire chuter le coût des pièces de manière significative. Dans cette idée, le nouveau Laser Fibre Ensis-AJ 12 kW a été spécifiquement développé pour améliorer les performances déjà élevées des versions existantes de 3, 6 et 9 kW actuellement disponibles. En effet, la version 3 kW était déjà capable de découper des tôles d’acier doux de 25 mm, mais l’ajout de la fonction Eco WACS lancée en 2014 – et désormais standard sur les Laser Fibre Ensis-AJ – permet encore d’améliorer cette découpe lors du traitement des aciers doux épais. Parallèlement, la fonction Eco Cut est, quant à elle, dédiée à la découpe du même type de matériaux mais pour des épaisseurs plus faibles, comprises entre 10 et 15 mm, également en découpe à l’oxygène. Elle permet d’obtenir des vitesses très élevées et une réduction des coûts de fonctionnement. L’Eco WACS combine aujourd’hui ces deux caractéristiques afin de permettre une découpe en acier doux très épais avec une qualité extrêmement élevée et un angle de dépouille très faible, tout en maintenant des capacités de découpe et de perçage très rapides.

La puissance et la technologie comme avantages

Une puissance plus élevée offre également la possibilité de traiter l’acier doux à l’azote pour de plus fortes épaisseurs. En effet, grâce aux 12 kW de cette machine il est maintenant possible de découper, à l’azote, des tôles d’acier Un 12 kW dans la gamme Le constructeur de machines de pliage tôlerie Amada disposait jusqu'à présent d’une gamme de machines de découpe laser fibre baptisée Ensis-AJ et comportant des modèles de 3, 6 et 9 kW, afin de s’adapter aux besoins et demandes d’un large panel d’utilisateurs. En ajoutant à cet éventail un centre de découpe Ensis-AJ 12 kW, ce spécialiste élargi encore le champ des possibles. La nouvelle machine de découpe laser Ensis-AJ 12 kW installée depuis peu dans le hall d’exposition d’Amada France est prête pour des démonstrations. Laser Tôlerie 262 • Janvier / Février 2021 15 doux affichant jusqu’à 15 mm d’épaisseur. Il suffit pour cela d’utiliser le procédé Clean Fast Cut (CFC) d’Amada. Cette fonction permet d’augmenter la vitesse de découpe tout en réduisant la consommation de gaz. Une économie qui peut aller jusqu’à 70 % par rapport à une découpe standard à l’azote. Cette caractéristique offre de nouvelles opportunités pour les clients sur les marchés des matériaux de construction et du machinisme agricole. D’autre part, ces vitesses de découpe significativement plus élevées par rapport à l’oxygène entraînent une disponibilité plus rapide pour l’utilisateur final. La technologie de contrôle du faisceau est au coeur de la capacité avancée des Laser Fibre Ensis-AJ. C’est elle qui permet d’adapter automatiquement le mode du faisceau laser afin d’obtenir une découpe stable sur tous les types et épaisseurs de matériaux. Ce système de contrôle peut aussi adapter instantanément le faisceau pour passer d’une opération de perçage pour laquelle une haute densité d’énergie est nécessaire, à une opération de découpe où le mode sera automatiquement adapté aux critères de qualité de coupe et de vitesse choisis. Concernant la mise en route de la machine, elle est simplifiée par le fait qu’une seule et même lentille permet de couper l’ensemble des épaisseurs de matériaux, ce qui contribue à accroître les temps productifs de la machine. Cette disposition évite en outre les risques d’erreur de lentille éventuellement commis par l’opérateur.

Une collimation automatique

La technologie d’auto-collimation mise au point par le constructeur est une autre caractéristique remarquable des Laser Fibre Ensis de forte puissance. Elle offre en effet une optimisation remarquable de l’ajustement du diamètre du faisceau et du point focal, et permet alors d’atteindre des valeurs de vitesses de découpe élevées couplées à une qualité des chants considérablement améliorées. Le besoin de procéder à des opérations supplémentaires de finition s’en trouve considérablement réduit. Ce système d’autocollimation permet également de produire un faisceau plus large sur des matériaux de forte épaisseur, et ainsi d’obtenir une saignée plus large et, par conséquent, une extraction plus aisée des pièces débouchant sur des temps de manipulation réduits. « En combinant la technologie de contrôle automatique du faisceau variable – que nous utilisons depuis 2014 – à notre technologie d’auto-collimation et la puissance de 12 kW, le dernier modèle Ensis donne aux utilisateurs un avantage concurrentiel significatif sur leurs marchés, déclare Matt Wood, chef de produit senior. En fait, une plaque d’acier doux de 25 mm peut être percée en moins d’une seconde sur la version 12 kW, ce qui permet d’améliorer de façon importante le temps global de découpe ».

Une machine hautement productive

L’utilisation de la machine est par ailleurs facilitée par la commande numérique AMNC 3i qui offre une approche intuitive de son pilotage, tandis que des fonctionnalités telles que le changeur automatique de buses à 16 stations permettent de fiabiliser la production sur de longues périodes sans opérateur. Dans cet esprit, de nombreuses options d’automatisation sont disponibles pour les machines Ensis-AJ afin d’aider les utilisateurs à maximiser leur productivité et à réduire leurs coûts de main-d’oeuvre. Par exemple, les systèmes de tour ASF-EU/ASLUL permettent d’assurer le chargement et le déchargement automatique des tôles, offrant des temps de transfert inférieur à 90 secondes (pour l’ASF-UE). Le système automatique TK permet quant à lui l’extraction, le tri et l’empilage des pièces découpées. Un système également disponible avec une troisième table de découpe pour ne pas interrompre la machine durant les opérations de tri et de rechargement. Même sans le TK, la seconde station de sortie permet aux opérateurs de décharger les pièces et les squelettes sur trois côtés de cette troisième table de découpe afin d’offrir à la machine encore plus de flexibilité et de productivité. Autant de caractéristiques qui seront appréciées par les sous-traitants en découpe laser voulant augmenter leur capacité dans la découpe performante des matériaux épais sans surcharger leur laser existant. L’utilisation de cette technologie permettra également d’introduire la possibilité de réaliser des découpes sur un large éventail de matériaux et d’épaisseurs