Des smartphones garantis cinq ans

Le 04/03/2022 à 14:49

Crosscall, constructeur français spécialisé dans la conception de smartphones et tablettes ultra-résistants et durables, va désormais garantir ses terminaux cinq ans. L’entreprise, qui prévoit de relocaliser sa production en France au cours des prochaines années et qui s’était déjà démarquée en lançant une garantie de trois ans, prend ainsi une nouvelle fois position en faveur d’une téléphonie plus durable.

 

Depuis 2009, Crosscall, seul acteur de la téléphonie à capitaux 100 % français, conçoit des smartphones et tablettes durables, performants et innovants. Un savoir-faire unique en France et un ADN de marque axés sur la durabilité depuis toujours, qui permet aujourd’hui au constructeur aixois de garantir ses terminaux pour une durée de cinq ans, batterie incluse . Ce nouvel engagement, démontrant la confiance de Crosscall dans la fiabilité de ses produits sur le long terme, couvre tout dysfonctionnement ou défaut. Valable sur les modèles à venir de la marque, cette nouvelle garantie longue durée est également rétroactive sur les modèles de génération 5 lancés récemment comme le CORE-M5, dédié aux utilisateurs professionnels, et l’ACTION-X5, le nouveau smartphone avec action-cam intégrée destiné au grand public, lancé en fin d’année et qui a déjà séduit de nombreux utilisateurs. Ainsi, les possesseurs des produits Crosscall pourront profiter de la sérénité d’avoir acquis un matériel ultra-fiable sur lequel ils peuvent compter dans n’importe quelle situation et ce, pendant encore plus longtemps.

 

Une conception unique

Côté logiciel, tous les smartphones et tablettes de la marque française sont certifiés AER ( Android Enterprise Recommanded ), la certification Android la plus poussée permettant d’avoir des mises à jour sécurité fréquentes (une mise à jour majeur d’OS Android et trois ans de mises à jour des patchs de sécurité à compter de la date de commercialisation) et garantissant ainsi une durabilité accrue même sur le software. Crosscall est par ailleurs en train de développer un process qui lui permettra de proposer les actualisations nécessaires du système d’exploitation de ces terminaux tout au long la durée de garantie.

Si Crosscall, qui offrait déjà une garantie de trois ans depuis février 2020, est aujourd’hui en mesure de s’engager sur une durée de cinq ans auprès de ses utilisateurs, c’est grâce au soin apporté à la conception de ses terminaux et à l’amélioration continue de ses procédés. L’expérience acquise au cours des treize dernières années a en effet prouvé que les terminaux de la marque française peuvent durer encore plus longtemps. Les retours des « clients grand compte » sur des flottes de terminaux Crosscall qui peuvent aller jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de produits, donnent en moyenne un taux de 3 % de casse au maximum. C’est l’un des points qui différencie Crosscall de la concurrence et qui permet aux entreprises équipées de ces smartphones de réduire très significativement le coût total de leur flotte dans la durée. C’est justement cette recherche d’un appareil fiable, performant, à l’épreuve du temps et des situations qui a poussé en 2009 Cyril Vidal, président et fondateur de Crosscall, à créer sa société. Des produits basés sur un ADN commun, la résistance, l’étanchéité et l’autonomie répondant parfaitement aux besoins des utilisateurs ayant un style de vie actif et recherchant un smartphone qui pourra les accompagner dans la durée.

 

Des tests sans merci

Crosscall, c’est le pari fou, mais gagnant, d’un français qui voulait rivaliser avec les géants américains et asiatiques tout en refusant de se conformer à leurs diktats . « En créant Crosscall, je voulais bousculer les codes de la téléphonie et proposer une alternative durable à l’utilisateur. C’est cette raison d’être qui nous guide au quotidien et qui continuera de le faire dans les années à venir », souligne Cyril Vidal. Afin de renforcer son expertise, l’entreprise a intégré fin 2020 un laboratoire de crash-tests et de prototypage au sein de son siège à Aix-en-Provence, pierre angulaire d’un projet industriel visant à relocaliser une partie de sa production en France . Le constructeur s’y assure de la durabilité et de la fiabilité de ses terminaux en réalisant pas moins de 300 tests destinés à reproduire une multitude de situations auxquelles les utilisateurs pourraient être confrontés avec leur smartphone. Ce processus de conception favorise ainsi la durabilité des terminaux mais aussi leur réparabilité, condition sine qua non pour prolonger le cycle de vie du produit. La marque s’est d’ailleurs engagée sur une disponibilité de ses pièces détachées pendant dix ans et ses smartphones disposent de l’une des meilleures notes du marché à l’indice de réparabilité avec un 8,8/10. Cet indice mis en place en France début 2021 a pour but de mieux informer le consommateur au moment de son achat et de l’inciter à garder son matériel plus longtemps, en le faisant réparer en cas de panne au lieu d’aller systématiquement vers un l’achat d’un produit neuf. Une démarche qui, au-delà de son caractère responsable, a du sens sur le plan économique.

Copy link
Powered by Social Snap